Romans et nouvelles

A l’encre de tes veines

À l’image du diable, les vampires sont multiformes et savent dissimuler leur cruauté sous divers masques. Ils peuvent être aristocrates, peintres ou simples rêveurs. Elles peuvent être actrices, comtesses ou filles de joie. Ils arpentent le passé, le présent et l’avenir. Ils se jouent des frontières, de l’Irlande au Japon, de Venise au grand Nord. Ils s’immiscent dans vos rêves de féerie, dans vos cauchemars futuristes. Et s’ils font pleuvoir bien des larmes, ils sauront peut-être vous voler un sourire.
Mais avant de pénétrer dans leur monde, il vous faudra faire une offrande car ce livre s’écrit à l’encre de vos veines.

En vingt nouvelles et cinq poèmes, À l’encre de tes veines voyage au gré des styles, du romantisme noir, première passion de l’auteur, à la fantasy, de la science-fiction à la parodie.

Ce recueil de nouvelles est actuellement indisponible. Je cherche un éditeur pour une éventuelle réédition.

Quelques chroniques :
« Sombre et beau, noir et classique ; voilà en peu de mots mon premier ressenti une fois la dernière page tournée. Il plane entre ces lignes une lumière funeste et pourtant, on y trouve de quoi sourire en frémissant, de quoi s’interroger en redoutant. À la manière dont on observerait une ténébreuse dentelle, on découvre ici une finesse travaillée avec goût pour un résultat très agréable. »
Les O Troubles

J’ai eu lors de cette lecture plusieurs fois de petits pincements au cœur, tellement l’écriture nous permet une immersion totale dans ces courtes nouvelles. On s’attend parfois  tellement à avoir une fin plus conventionnelle que l’on se laisse avoir par la chute. Le style soutenu, les vers et autres textes très poétiques rajoutent une touche précieuse et très soignée à ces textes mordants. Je vous conseille vivement cette lecture et notamment la nouvelle intitulée : “L’enfant Lune” !
Vampirisme.com

« L’ensemble est original. Céline ose toucher à tous les styles, et elle le fait très bien. Son écriture est très maitrisée (j’avais déjà pu le remarquer dans le superbe Diabolus in Musica), elle ne commet aucune fausse note. Elle est tout de suite parvenue à m’emporter dans son univers, me faisant ressentir les différentes ambiances (très mystérieuses au demeurant) avec clarté. »
For Ever Dreamer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s